André-Jacques Auberton-Herve | LinkedIn

Gestion d'une entreprise
Image André-Jacques Auberton-Herve | LinkedIn

Un parcours remarquable

Né dans le courant des années 60, André-Jacques Auberton-Hervé passe sa scolarité dans l'Hexagone et décroche son baccalauréat à l'âge de 16 ans. Pendant sa scolarité, il aime les matières techniques, les mathématiques et les sciences physiques. Après un parcours exceptionnel, André-Jacques Auberton-Hervé décroche sa thèse dans les années 80, à 24 ans, et participe à des séminaires internationaux dans les deux domaines qu’il affectionne : les semi-conducteurs et le silicium. Ses études d'ingénieur, il les fait sur les bancs de l’Ecole centrale de Lyon.

Un patron ouvert au changement

André-Jacques Auberton-Hervé est parti de zéro pour créer un leader international dans le domaine de la microélectronique. Il sait combien les marchés financiers sont importants. Captivé par notre époque, André-Jacques Auberton-Hervé apprécie à leur juste valeur la révolution 4.0 et ses progrès technologiques. Il pense que l’Europe a des atouts incontestables.

Pour assurer le développement de sa société, André-Jacques Auberton-Hervé a fait des choix stratégiques. Grâce à son sens de l'innovation, André-Jacques Auberton-Hervé a obtenu, en particulier, le Trophée de l’entrepreneur innovant et le Prix de l’Audace Créatrice. Vous n'ignorez sans doute pas que si votre téléphone portable peut fonctionner, c'est en bonne partie avec une technologie d’origine française ? En dehors des semi-conducteurs, Soitec a aussi innové dans le domaine de l'éclairage LED et de l’énergie solaire.

Dans la clientèle de Soitec, se trouvent des noms réputés. André-Jacques Auberton-Hervé fait de l'entreprise un distributeur fiable et indispensable. Grâce à ses compétences dans le développement industriel, l’effectif de l’entreprise fondée par André-Jacques Auberton-Hervé passe de deux à presque mille personnes en l’espace d'une dizaine d'années.

André-Jacques Auberton-Hervé est passionné par la nature, pratiquant notamment l’équitation, la voile et le ski. Son entreprise a ambitionné de se placer en chef de file pour répondre au défi climatique. André-Jacques Auberton-Hervé met ses compétences au service du CEA (Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives), où il occupe le poste de conseiller auprès de l’administrateur.

Il est membre du groupe de travail européen KET consacré aux technologies clés génériques. L'union est d'après lui primordiale pour que l’Europe soit en mesure de poursuivre son développement. André-Jacques Auberton-Hervé se félicite bien entendu du plan en faveur du développement de la microélectronique.